Accueil / ASL / Bien vivre aux Hameaux

Bien vivre aux Hameaux

Vivre agréablement dans une résidence de pavillons comme les Hameaux de la Roche, n’entraîne pas les mêmes contraintes que vivre dans une copropriété d’immeuble, mais les caractéristiques de notre résidence – nombre de pavillon ( 453 ) mitoyenneté et espaces verts communs – nécessitent le respect de quelques règles pour que chacun se trouve aussi bien que possible dans son pavillon et dans son environnement.

Ces règles découlent d’ailleurs directement du règlement de copropriété qui a dû ( ou qui aurait dû ) vous être remis lors de l’acquisition de votre pavillon ( si vous êtes propriétaire ) ou dont vous auriez dû être informé lors de sa location ( si vous êtes locataire ).

Il est aussi utile de rappeler que la valeur commerciale de nos biens ne dépend pas uniquement de l’état de nos pavillons et de nos jardins, mais également, et de façon importante, de leur environnement donc de l’harmonie de l’ensemble constitué par l’aspect des autres pavillons et jardins et par l’état de nos espaces verts communs.

Voici donc quelques éléments qui, appliqués par chacun, doivent donner un certain bien-être à tous.

Les parties privatives:

L’article 8 du règlement de copropriété précise les droits et les obligations de chacun en ce qui concerne les parties privatives. En résumé, indiquons ici les principales dispositions:

 

  • Respecter les règles élémentaires de bon voisinage, en particulier en matière de bruit et de promenade des animaux;
  • La vue de nos jardins profite également à nos voisins. Faisons l’effort de leur conserver un aspect sympathique. A noter que les haies de troènes seront taillées, deux fois l’an, par les jardiniers selon les règles communes;
  • Comme les jardins privatifs, les jardinets devant la maison doivent être entretenus et garder un aspect agréable. On fera également en sorte que nos poubelles soient dissimulés au mieux ( arbustes ou murets aussi esthétiques que possible );
  • Ne mettez pas votre linge à sécher aux fenêtres ou dans vos jardins, et, si vous le mettez sur la terrasse, faites en sorte qu’il ne soit pas visible de la rue en disposant l’étendage suffisamment bas.

Respecter l’harmonie de l’ensemble de notre Résidence:

  • N’apporter aucune modification aux portes d’entrée, fenêtres, volets, garde-corps, balustrades et barres d’appui; de même, afin de préserver l’harmonie de la façade les planches des parements doivent impérativement rester en place.
  • Entretenez régulièrement toutes ces boiseries par vernis ou lasure sans en modifier le ton acajou d’origine, dans tout les cas . En particulier, leur remplacement par des menuiseries en PVC blanc est strictement interdit. Les menuiseries en PVC isolant dans le ton chêne doré sont actuellement prédominantes et conseillées lors des rénovations.
  • De même, en ce qui concerne les peintures de façade, maintenez les dans la gamme des teintes pastels définies à l’origine par l’architecte. Un blanc intense, s’il est joli dans le midi, semble peu adapté à notre région.
  • Les pierres de taille ne sont pas à peindre mais à poncer. Ces pierres sont poreuses et la peinture empêche la pierre de respirer et provoque son noircissement.

Les fermetures de garage ont été tolérées sous réserve que les portes restent dans le ton acajou ou chêne doré comme pour les planches de parement de façade. Le caillebotis vert sera maintenu sur le mur latéral.

Les clôtures des jardins situés sur l’arrière des pavillons sont autorisés à la condition qu’il s’agisse d’un grillage de couleur verte, non visible des parties communes, donc systématiquement installé côté intérieur. Les “brise-vue” quels qu’ils soient et autres palissades en bois sont proscrits.

Constructions annexes:

  • Elles sont formellement interdites par le règlement de copropriété ( cf. article 11). Au cours des années certaines tolérances ont été admises. A noter que selon l’article 23 du règlement ” tolérance ne veut pas dire autorisation ou modification dudit règlement”.
  • La construction d’un abri de jardin a été tolérée sous réserve que celui-ci soit en bois et de dimensions modestes, aussi peu visible que possible de l’extérieur et des pavillons voisins. Il devra, en outre,comme toutes les boiseries être régulièrement entretenu.
  • Les tuiles romanes d’origine ne peuvent être remplacées par un autre modèle; elles seront seules admises pour les constructions qui pourraient être tolérées.
  • Pour éviter des contestations ultérieures, tout projet de construction sera soumis, pour avis, au Conseil Syndical, accompagné d’un descriptif détaillé. Ledit Conseil devra être également en possession des observations écrites des propriétaires voisins concernés.
  • Ces avis et observations pourront être joints au permis de construire, s’il y a lieu.

   Parties à usage commun:

  • Les espaces verts communs sont une richesse de cette résidence.
    • En principe les pelouses sont interdites; évitez au moins les jeux dégradant pour celles-ci
    • Évitez également de les souiller par des papiers, autres détritus et par les déjections de vos animaux favoris.
    • Que grands et petits et leurs amis extérieurs prennent soins des équipements communs: terrains de jeux, tennis, piscine.
  • Les allées piétonnes doivent rester un lieu de promenade et de détente. Seul le gardien est habilité à y circuler à moto.
  • Stationnement:
    • Si vous maintenez à votre garage sa destination première, vous pouvez, en général, garer deux voitures ( une à l’intérieur et une sur le trottoir devant chez vous ) sans gêner ni vos voisins ni la circulation.
    • Il est rappelé que le règlement interdit le stationnement sur les voies, dans les jardins et les allées. Il est en particulier rappelé, que pour des raisons de sécurité évidentes, les véhicules doivent pouvoir se croiser dans les voies à double sens et que la circulation doit, en permanence, rester libre pour les pompiers, les services de sécurité et les camions poubelles.


    En conclusion, chacun d’entre nous peut vivre aux Hameaux comme il l’entend, mais il faut être attentif à ce que certaines décisions, qui peuvent nous paraître normales, n’apportent aucun trouble de jouissance à des voisins ou à l’ensemble des copropriétaires.

 

série pavillons-1 ouverture piscine mai 2017 Beau et chaud 2017-05-16-tournoi-de-tennis-mai-juin2017 Espaces verts à proximité de la piscine Vue 1 du centre commercial Jeux d'enfants, petits et grands jeux 6 à 14 ans

Laisser un commentaire